Yale University

 

Calendar

A-Z Index

Rwandan Genocide Documentation Training Project

 

Curriculum Vitae


1. Raphael Nkaka

Nkaka Raphael was born in Rwanda in August 19, 1958, in the commune of Masango in Gitarama prefecture. In 1960, his parents fled persecution and killings of Tutsis in Masango, and went to Mayaga region in the commune of Muyira of Butare prefecture, where he grew up. The latter region was peaceful until the 1994 genocide.

From 1970 to 1977, he studied for his secondary education in Junior Seminary of Butare, where he obtained a certificate in Latin and Sciences.

From 1977 to 1980, he studied at the National Institute of Rwanda in Butare in a History-French program, where he obtained a Diploma in Education.

From 1985 to 1987, he studied at the National University of Rwanda where he obtained a bachelor's degree ("Licence") in History.

He taught secondary school before 1994, and since December 1994, he has been a lecturer at the National University of Rwanda, in the History Department and the School of Journalism and Communication. The University is located in Butare city in the south of Rwanda.

He has attended several training courses. From February to June 1999, he undertook journalism training at the Radio Netherlands Training Centre, on Radio & TV skills. From October to December 2000, he pursued training on genocide documentation at the Genocide Studies Program and the Cambodian Genocide Program at the Yale Center for International and Area Studies, Yale University.

At the end of this training, Raphael Nkaka and his colleague François-Regis Rukundakuvuga, presented to Prof. Ben Kiernan a project proposal for a "Rwandan Genocide Program" (RGP) on the model of the Cambodian Genocide Program.

In the field of research, in May 1998, he conducted and presented a paper on "Conflicts in the East of Democratic Republic of Congo. Genesis and possible solutions," in a seminar in Bujumbura, Burundi, on "Democracy, Good Governance , Development for lasting peace in Great African Lakes Region". (See International Documentation Network on the Great African Lakes Region , CD no7, june 1999.)

In October 1998, he presented a paper on "Chronology in Rwandan Historiography" at a seminar on Rwandan History organised by the National University of Rwanda. That study included a comparative chronology of neighbouring countries.

In December 1999, he presented a paper, "The press role in political changes since 1959 to 1962 in Rwanda. The study of Kinyamateka," at a seminar organised by the National University of Rwanda, on "Political changes in Rwanda since 1959 to 1962." Kinyamateka is a newspaper of the Catholic Church in Rwanda.

He had a paper on "Rucunshu conflict" to be published in "Rwandan Studies", a journal of the National University of Rwanda. Rucunshu is located in central Rwanda and was the seat of a battle which made Musinga the king of Rwanda in 1896 . The battle was very murderous and there is a debate whether it was a genocide. This paper shows that it was not a genocide.

From 1998 to 2000, he has been working with the Ibuka Association on a database on the main alleged and convicted perpetrators of genocide in Rwanda. That study is based on eyewitness testimonies, and on some books of authors like Alison Des Forges, Rakia Omar (African Rights), Jean Pierre Chrétien and others, on newspapers, on journalists' and politicians' hate speeches broadcast before and during 1994 in Rwanda.

Since August 1999, he has been member of the National Technical Committee in charge of the Victims of the 1994 Genocide Database which is to be finished by March 2001.

Nkaka Raphael lives in Butare city of Rwanda.

P.O.Box 506 Butare-Rwanda
Phone (250) 530330 (University)
(250(530 884 (Home)
E: mail : r_nkaka@yahoo.fr

2. Francois-Regis Rukundakuvuga

Né le 05 décembre 1968 dans la commune de Taba, préfecture de Gitarama au centre du Rwanda, François Régis RUKUNDAKUVUGA a fait ses études primaires et secondaires respectivement à Taba et au petit séminaire saint Léon de Kabgayi et les études supérieures dans la faculté de Droit à l'Université du Burundi (1er cycle) et à l'Université Nationale du Rwanda (2ème cycle).Il est détenteur d'un diplöme de Licence en Droit. Il parle quatre langues à savoir le kinyarwanda, le swahili, le français et l'anglais.

Survivant du génocide, François Régis RUKUNDAKUVUGA a décidé de mettre son savoir et ses expériences au service de la préservation de la mémoire et de la défense des doits des survivants du génocide. Très vite, après ses études, il trouve la voie vers la réalisation de ses rëves au sein de l'association Ibuka dont il a assumé successivement les fonctions de chef de Département Justice et de Secrétaire Exécutif depuis décembre 1998. En cette qualité, il conçoit et coordonne les activités de l'association Ibuka réparties sur quatre principaux axes:

1.la justice
L'association Ibuka intervient dans le domaine de la justice en assurant l'assistance juridique et judiciaire aux rescapés du génocide qui veulent prévaloir leurs droits devant les instances administratives ou judiciaires aussi bien en matières civiles que pénales

2. l'assistance psychosociale:
Cette assistance porte sur les domaines variés notamment l'éducation, l'habitat, la santé, l'assistance matérielle et l'appui au développement économique et social.

3. Mémoire et documentation
Ce domaine comprend les activités de recherche sur le génocide, de commémoration et de préservation de la mémoire du génocide:

  • constitution d'une banque de données biographiques des victimes du génocide
  • collecte et publication des récits de vie des survivants du génocide
  • constitution d'une banque de données des actes de génocides et de leurs auteurs
  • constitution de l'histoire de grands sites du génocide et leur entretien
  • commémoration annuelle de la période de deuil en collaboration avec le gouvernement
  • constitution d'un centre de documentation.

4.Promotion de la culture de paix
Cette activité consiste en l'organisation de cadres de dialogue et de conférences aussi bien au niveau international que national pour lutter notamment contre le négationnisme, le révisionnisme, l'idéologie du génocide et promouvoir les opportunités de coexistence pacifique et de cohésion sociale.

Durant ses trois ans d'expérience, le röle de François Régis RUKUNDAKUVUGA a été déterminant dans les réalisations de l'association Ibuka. Nous ne citerons ici que celles qui intéressent la documentation du génocide. Il s'agit notamment :

  • du lancement du projet de constitution d'une banque de données sur toutes les victimes du génocide d'avril à juillet 1994. Le 1er pas du projet a été réalisé dans la préfecture de Kibuye et s'est concrétisé par la publication du "Dictionnaire nominatif des victimes du génocide dans la préfecture de Kibuye" en décembre 1999.

  • du projet d'enquëte sur les grands responsables du génocide tant au niveau national (180personnes) qu'au niveau local (5 personnes par communes). Le tout constitue un total de 770 présumés et/ou auteurs avérés du génocide.

  • du projet de collection de récits des survivants du génocide intitulé 'La lettre à Ibuka.' Ce projet est une tribune d'expression de mauvais souvenirs des moments du génocide que chaque rescapé garde en son cœur, et une clinique de prévention du traumatisme mis à leur disposition. C'est aussi un cadre d'information de la société rwandaise et de l'humanité entière sur les horreurs du génocide d'avril à juillet 1994. Dans ce cadre, des témoignages de plus de 1000 élèves de l'école secondaire originaires de la préfecture de Gitarama viennent d'ëtre recueillis. Ils attendent d'ëtre publiés en kinyarwanda, en français et en anglais.

Très attiré par les recherches dans le domaine d'analyse et de résolution de conflit, François Régis RUKUNDAKUVUGA a participé à une série d'ateliers de formation sur l'analyse et la résolution des conflit ainsi que sur la gestion des organisations non gouvernementales organisés par "Institute of Conflict Analysis and Résolution" of George Mason University au Rwanda et à Fairfax in Virginia, USA. Il vient également de terminer un stage de deux mois sur les techniques de documentation du génocide à l'Université de Yale sous la direction du professeur Ben Kiernan, Directeur du Programme d'Etudes sur le Génocide (Genocide Studies Program) et de Dr. Susan Cook, Directrice du Programme sur le Génocide Cambodgien, à la mëme Université. De là, il a participé à l'élaboration du projet de documentation exhaustive du génocide rwandais de 1994 que vous pouvez lire sur ce site.

François Régis RUKUNDAKUVUGA
C/O IBUKA a.s.b.l
B.P.625 KIGALI-RWANDA
TEL/FAX(250)76446
E-MAIL: fregis68@yahoo.fr

 
Top of page.