Yale University

 

Calendar

A-Z Index

Programme d'Etudes sur le Génocide

 

Directeur: Ben Kiernan

Présentation

Le Programme d’Etudes sur le Génocide (PEG) du Centre MacMillan pour les Etudes Internationales et Régionales à l'Université de Yale conduit des recherches, séminaires et conférences sur les questions comparatives, interdisciplinaires et politiques qui se rapportent au phénomène du génocide, et fournit une formation pour les chercheurs des régions affligées, y compris le Cambodge, le Rwanda, et le Timor Oriental.  Le PEG poursuit aussi des projets de recherches sur ces catastrophes, l’Holocauste Nazi, le génocide en Bosnie, et sur les génocides coloniaux et indigènes. Le Programme est un partenaire de l'Institut de Yale pour les Etudes Biosphèriques et est parrainé par le Centre Orville H. Schell, Jr. pour les Droits Humains Internationaux à la faculté de Droit de Yale.
 
Le Programme d’Etudes sur le Génocide reconnaît avec gratitude les fonds de :
 
La Fondation Andrew W. Mellon
L'Institut Open Society de la Fondation Soros
L'Institut de Yale pour les Études Biosphériques
La Conférence sur les Déclarations Juifs contre l‘Allemagne
Monsieur Frederick J. Iseman
Le Fonds Jocarno
Le Fonds d’Edward J. et Dorothy Clarke Kempf
Le Fonds Coca-Cola
Institution pour les Etudes Sociales et Politiques, Université de Yale


Publications en français


Project sur le traumatisme de l'Holocauste



Programme de recherche sur le génocide cambodgien (CGP)

Ben Kiernan
LE GÉNOCIDE AU CAMBODGE (1975-1979). Race, idéologie et pouvoir [1998], trad. de l'anglais par Marie-France de Paloméra, 736 pages, 140 x 225 mm. Collection NRF Essais, Gallimard -etu. ISBN 2070747018. 29,00 €

www.gallimard.fr/

Résumé

Imagine-t-on les Alliés, en toute connaissance du génocide des juifs, ne déférant pas en 1945 l'amiral Dönitz au tribunal de Nuremberg, mais le maintenant au pouvoir pour contrer les ambitions de Staline ? Ce fut, toutes proportions gardées, pourtant le cas au Cambodge.

Sur une population estimée à 7 900 000 habitants, le régime de Pol Pot causa la mort de quelque 1 700 000 personnes, soit plus de vingt pour cent de la population. L'unicité du génocide au Cambodge ne tient cependant pas seulement à ce bilan, sans égal en ce siècle, de la liquidation de presque un quart de la population d'un pays, mais à la mobilisation totale des formes raciales et sociales du crime. [...]
De ce génocide, nous n'avons toutefois qu'une mémoire abstraite, vague, sans contours. Car les impératifs géostratégiques des États-Unis et de la Chine firent que les auteurs du génocide, après leur chute, ne furent pas jugés, mais soutenus contre le Viêt Nam. Faute que la justice soit passée, l'histoire, à l'échelle des nations, cultive une sorte d'oubli. À une époque où le plus grand nombre aime à résumer les barbaries de notre siècle finissant en quelques noms de lieux et acronymes - Auschwitz, le Goulag -, tout le monde, ou presque, ignore le Santebal, la terrible police secrète du régime de Pol Pot, et le centre d'exécution de Tuol Sleng. Comme s'il s'était agi d'un génocide sans importance.

"Hitler, Pol Pot et le Pouvoir hutu: Thèmes distinctifs de l’idéologie génocidaire," par Ben Kiernan

"Sur la notion de génocide" par Ben Kiernan (Le Débat, mars-avril 1999, 179-92)

"Penser le génocide au Cambodge," par Ben Kiernan (Le Monde, 28 mai 1998)

"Le premier génocide: Carthage 146 A.C.," par Ben Kiernan, Diogène, no. 203, juillet-septembre 2003: 32-48.

"Réflexions sur le génocide arménien"

AUTRES OUVRAGES de Ben Kiernan (en collaboration)

Cambodge: Histoire et enjeux, 1945-1985, Paris: L'Harmattan, 1986.

Khmers Rouges! Matériaux pour l'histoire du communisme au Cambodge, Paris: Albin Michel, 1981.

 
ARTICLES de Ben Kiernan

'Le génocide cambodgien: la part du racisme,' Histoire, no. 248, novembre 2000: 4.

 

'Le communisme racial des Khmers rouges. Un génocide et son négationnisme: le cas du Cambodge,' Esprit, no. 252, mai 1999: 93-127.

 

'Désolés pour le génocide,' par Ben Kiernan, Dith Pran, et Youk Chhang (Le Monde, 5 janvier 1999)

 

'Feu vert pour un genocide', Libération, 13 janvier 1989: 6.

 

'Le Kampuchéa 1979-1981: La Réhabilitation nationale au milieu d'une tempête internationale', Asie du sud-est et monde insulindien, Vol. XV, 1-4, 1984: 359-398.

 

'Les soulèvements paysans de 1970 au Cambodge', Asie du sud-est et monde insulindien, Vol. XIII, 1-4, 1982: 317-334.

 

'La révolte de Samlaut,' Approches-Asie, Nos. 5, 6, 1980-81: 5-50, 59-85.

 

'Vietnam-Kampuchéa: Sur les origines du conflit', Vietnam, No. 2, 1981: 3-13.

 

'Table Ronde: Vietnam-Cambodge', Vietnam, No. 3, septembre 1981: 19-50 (avec Wilfred Burchett, Philippe Devillers, Pierre-Richard Féray, Thierry Gombeaud, Françoise Girel, Camille Scalabrino and Hugues Tertrais.)

 

 
Top of page.